Mon compte

Pour accéder à votre espace, merci de saisir votre identifiant et votre mot de passe

La nouvelle machine à cash des villes : le stationnement payant des 2 roues

 Et non, ce n’est pas une blague… Le stationnement est désormais payant pour les scooters et motos dans deux communes du Val-de-Marne. Voilà de quoi énerver les utilisateurs de deux-roues !


CONTEXTE :
LA RÉFORME DU STATIONNEMENT PAYANT

Depuis le 1er janvier 2018, le service public du stationnement est devenu une compétence à part entière des collectivités locales. Les collectivités peuvent donc rendre payant les parkings pour deux-roues et fixer le montant du forfait de post-stationnement (FPS) en cas de non-paiement ou de paiement partiel de la redevance de stationnement. Vincennes (50K habitants) et Charenton (30K habitants) sont les premières villes à rendre les parkings pour moto et scooter payant. Les villes avaient déjà sensiblement augmenté le nombre de stationnements deux-roues ces dernières années, au nombre de 500 à Charenton et 800 à Vincennes

 

UNE MESURE EN FAVEUR DU RESPECT DE L’ESPACE PUBLIC

Les maries de Vincennes et Charenton affirment leur volonté de renforcer l’équité : face à l'occupation croissante de l'espace public par des deux-roues de plus en plus nombreux, "c'est tout à fait légitime et équitable qu'ils participent, modestement" confie Hervé Gicquel, le maire de Charenton. Les deux villes comptent également "encourager" les scooters et motos à respecter les espaces publics et ne pas stationner sur les trottoirs.

 

POUR QUELS TARIFS ?

Le tarif de stationnement s’élève à environ un tiers de celui pour voitures, montant proportionnel au gabarit des véhicules. Les horodateurs des deux villes indiquent les tarifs en vigueur pour les motos : 1.50€ les deux heures, contre 4.40€ pour les voitures.

D’autres villes devraient à leur tour instaurer cette mesure...

 

auteur.e : Léa Reix
Sources : Collectivitéslocales.gouv